Danse

paysage

 

Qui est indépendant de l’arbre qui le porte

Qui rappelle que quelque chose ne va pas

Qui n’est pas dans la rationalité dominante

Qui affirme que derrière l’apparence se cache un implicite

Qui conteste les certitudes

Et dit des choses inopportunes et scandaleuses

Qui refuse de s’assujettir

Qui dépasse la mesure considérée comme convenable

Par sa violence son intensité

Ou le désordre qu’il peut causer

Qui semble dénué de prudence

Qui va à l’encontre de ce qui serait attendu

Qui s’écarte de la norme

De ce qui est accepté comme conforme

Qui refuse avec obstination le jeu des conventions

Et se moque des valeurs

Qui accepte l’exaltation des fortes émotions

Des sentiments poussés au paroxysme

Qui se laisse aller sans motif apparent

À la gaieté à l’insouciance à l’exubérance

Qui va en tous sens en donnant l’apparence du désordre

Et dont le mouvement affranchi ne semble plus contrôlé

Qui présente des troubles

Semblant dénoter une altération du bon sens

Qui crie dans le désert

Qui guette les promesses de l’infini

Qui croit l’éternité heureuse possible

Ici et maintenant

Le devenir sans fin

Qui affirme avec ferveur

Que renaître est toujours le plus court chemin

Qui échappe à la raison

Et sur laquelle il tourne

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s